Parcours professionnel

Parcours professionnel

1985 : maîtrise en droit privé mention « carrières judiciaires » (université Lyon 3 Jean-Moulin)
1985-1986 : Institut d’Etudes Judiciaires – (université Lyon 3 Jean-Moulin)
1986-1988 :
conseiller juridique à l’UFC-QUE CHOISIR du Rhône (Lyon)
1990 : prestation de serment
1996 : création du cabinet
2004-2011 : juge de proximité (parallèlement à l’exercice de la profession d’avocat)
2012 : ouverture du bureau de Lyon Gerland

2012 : diplômé en droit médical (université Lyon 1 Claude-Bernard)

 

 

Ancien conseiller juridique dans une association nationale de consommateurs implantée à Lyon, plus tard juge de proximité, Maître Nicolas Bonnet, inscrit au barreau de Lyon, est depuis plus de 20 ans un praticien expérimenté du droit et des contentieux des particuliers, principalement dans les domaines de la famille (divorces, séparations, révisions de pensions alimentaires pour enfants, modifications des modalités de garde, successions, adoptions, actions relatives à la paternité), de l’immobilier (loyers, copropriété, construction, servitudes, troubles du voisinage), du travail (licenciement, ruptures conventionnelles, arriérés de salaires), de la consommation (assurances, vente à distance, crédit,…) et, plus récemment, du droit médical (responsabilité médicale, réparation des préjudices corporels,…).

Ses méthodes de travail sont fondées sur la qualité d’écoute du client pour établir une relation de confiance mutuelle, la rigueur du raisonnement juridique pour plaider efficace et la pugnacité tout au long de son intervention pour vous assurer les meilleures chances d’un bon résultat.

Quand cela est possible et sans que cela préjudicie aux intérêts de son client, Maître Nicolas Bonnet préfère rechercher un accord négocié avec l’adversaire (employeur, conjoint, propriétaire ou locataire, médecin, établissement de santé…), plutôt que l’engagement ou la poursuite d’une procédure longue et coûteuse ; l’acte d’avocat en est un outil.

Plus largement, il préconise la prévention des litiges par une consultation au cabinet, que ce soit avant de prendre une décision importante (succession, donation, adoption, contrat,…), de manière à décider en ayant connaissance des conséquences possibles de ses choix, ou dès qu’apparaît une situation potentiellement conflictuelle, afin d’une part de prendre les dispositions qui peuvent améliorer les données de la situation (lettre recommandée avec AR, constat d’huissier, établissement de devis,…) et d’autre part d’élaborer la meilleure stratégie.
[tell-a-friend id= »1″ title= »suggérer cette page »]